:: Un trou pour un rat avec un rayon de soleil
  -  


 Index du Forum


 Se connecter pour vérifier ses messages privés 

 FAQ   Rechercher   Membres 

 Profil         Connexion 
 
Un trou pour un rat avec un rayon de soleil

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Hors jeu -> Les archives -> archives rps
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valentin Heart
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 31 Mai - 18:25 (2008)    Sujet du message: Un trou pour un rat avec un rayon de soleil Répondre en citant



Valentin faible et trainard sortie de l'humanorium pour se diriger vers chez lui a travers cette longue rue qui aggravait à court sur sa santé fragile. Une chance pour lui l'humain ne tenta pas de fuir et accepta volontiers de l'accompagner chez lui. Quand il tourna devant chez lui, ne porta pas attention à l'allure vieille et abandonner de la maison, ni même a une fenêtre au carreau brisé ni a la toiture troué. Il força un peu avec son épaule la porte et entra ravie de se trouver en sécurité chez lui, il retourna rapidement s'étendre dans le petit salon privé où un simple sofa se trouvait et fermer les yeux fatigué par une tel journée laissant faire la présentation de la poussière et de l'absence de presque la totalité des meubles. Il gémissait dans son sommeil et jouait les grand malades sans vraiment se soucier de l'humain qui était là... Lui laissant avec plaisir découvrir la maison et faire ce qu'il voulait à l'intérieur de celle-ci, enfin, jusqu'à ce que après un long moment, Valentin pousse un hurlement tout en se redressant, se serrant le vendre comme si une horrible crampe lui broyait les entrailles.

« J'ai faim!.... »

Il se leva prêt à sauter sur la première créature présente et en tombant sur son esclave, son petit humain, il lui sauta dessus, le maintenant contre le plancher et en laissant pointé ses crocs, il le mordit sans détour dans le creux de son épaules pour boire son sang chaud, l'aspirant par coup dans sa gorge comme un loup qui a trouver son gibier. Puis quand il se sentit reprendre des forces, de la chaleur, il s'arrêta pour lécher à petit coup de langue ce sang chaud qui coulait encore un peu. il ne lui avait pris que quelques litres sans plus. Il apprécia sa saveur avant de respirer son parfum et de rester coucher sur lui presque près à s'endormir, mais en réalité il venait seulement de reprendre assez conscience pour ne pas se prendre pour le malade imaginaire et discuter un peu, mais il préféra ne pas bouger et discuter lentement la bouche contre son oreille.

« Bon soir humain... je suis heureux que tu vivres ici. Comme ça quand j'aurais faim cela sera moins compliquer pour moi de me nourrir. Je suis un vampire, un simple vampire, une créature de la nuit, avide de sang. J'aime particulièrement être violent et sauvage à ce moment la, mais sinon je te laisserais tranquille. Tu sais pourquoi? Parce que je me fou de toi, tu es rien pour moi, juste quelque chose qui sert à apaiser mon ventre dans tout les sens tu termes. »

Il glissa le long de son corps et mordilla son cou puis défit sa chemise lentement pour mordiller son torse, mais ne fit rien de plus déplacer encore que gémir doucement en souriant avant de remonter plonger son regard dans le sien avec le sourire.

« Tu découvriras vite que je prends quand je veux, ce que je veux, mais sinon tu fais ce que tu veux entre ses murs. Si tu veux faire le ménage, fait le, si tu veux décorer, tu es libre de le faire a tes gout, si tu veux réparer fait le encore, tant que quand je le veux, je peux te boire, sucer ton sang à même la moelle et peut-être même plus si tu veux me faire plaisir.... Qu'en dis tu? C'est un bon marcher non? »

Valentin avait légèrement conscience quand il venait de boire du sang sinon le reste du temps, il était faible, mais la il était fort...
 
 
 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 31 Mai - 18:25 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pavel Mining
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 13

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 16:05 (2008)    Sujet du message: Un trou pour un rat avec un rayon de soleil Répondre en citant

Pavel l’avait suivit sagement jusqu’à la maison. C’est vrai qu’il aurait put s’enfuit, ce n’était pas l’envie qui lui manquait d’ailleurs. Mais de tout façon cela n’aurait servit à rien. Il ne savait rien de là où il était et comment rentrer chez lui donc s’enfuir aurait été inutile. En plus de cela le lieu grouillait de vampire de la pire espèce qui se serait empressé de lui mettre le grappin dessus et il se serait retrouvé encore à faire l’esclave.

C’était marrant tout de même; lui qui était habitué au luxe à se faire servir, le voilà qui se retrouvé à servir d’esclave à un vampire. Si il l’avait sut il ne serait jamais sortit se soir là et à l’heure qu’il est il serait dans un bon fauteuil près du feu en train de boire un chocolat chaud. Pavel n’y pensa pas plus que ça. Cela ne servait à rien, le mal était fait. Il marchèrent assez longtemps jusqu’à arriver devant une maison, enfin du moins il ressemblait. Pavel fut surprit de l’état de la demeure, elle tombait en ruine. Il y avait des carreaux cassés, de la poussières et peu de mobilier à l’intérieur. Après son maître Pavel entra doucement dans la maison. Il avait une boule dans la gorge qu’il avala aussitôt. Alors c’était là qu’il allait vivre maintenant….son morale en avait prit un coup.

Il inspectait la pièce des yeux jusqu’au moindre recoins n’osant pas trop faire un pas, et se déplacer. Il n’avait jamais était sous les ordres de quelqu’un et donc il ne savait pas très bien ce qu’il fallait faire. Son maître vint vers lui, il n’osait même pas le regarder dans les yeux, ce n’est pas lui-même qu’il lui faisait peur mais surtout les réactions qu’il allait avoir. Puis avant même qu’il n’est pas le temps de dire quoi que se soit il fut plaqué contre le plancher. Puis, la seconde qui suivit, il sentit quelque chose de froid et de dur lui perforer le cou. Comme il savait déjà que son maître était un vampire il se doutait que celui-ci était en train de lui prendre du sang. Après que son maître eut finit il se retira et lui parla. Pavel se releva rapidement et s’éloigna quelque peu du vampire. Son maître lui disait qu’il se foutait complètement de lui et que la seul fonction donc qu »il aurait ici été de faire son « garde manger ». Et puis quoi encore? Il manquait plus que ça? Pavel espérait que son maître est au moins quelque chose à manger et à boire dans son placard pour les humains ou alors qu’il le laisse aller s’acheter de quoi se nourrir mais la deuxième possibilités était peu envisageable.

Son maître s’avança encore vers lui. Pavel aurait bien voulut reculer mais on corps était comme crispé, figé sur place, l’empêcher de faire le moindre mouvement. Son maître arriva donc vers lui et lui mordilla le cou. Ensuite il alla débouter sa chemise et lui mordilla le torse. Pavel rougissait légèrement , des goutes perlaient su son front. Son maître lui reparla et lui expliqua ce qu’il pouvait faire et se qu’il devait faire, Pavel se contenta d’acquiescer d’un hochement de tête et d’un petit oui.

Oui maître…..

Bien sur qu’il pensait que non mais il n’allait pas lui dire ça.



_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valentin Heart
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 14 Juin - 14:38 (2008)    Sujet du message: Un trou pour un rat avec un rayon de soleil Répondre en citant

J’étais plutôt sceptique quant à son oui maitre mais je ne pouvais que faire confiance à cet humain pour sa parole, de toute façon il découvrirait bien vite ma nature. J’étais d’avantage de ceux qui laisse vivre en paix, à moins bien sur que j’ai besoin de lui pour autre chose, comme me nourrir. Mais maintenant que c’était fait, je me sauva dans un coup de vent le laissant là la chemise ouverte. Pour une fois que j’avais mes esprits chez moi, j’allais explorer cette demeure qui était mienne maintenant.

Je connaissais déjà mon salon avec son sofa où j’aimais me prélasser quand je n’allais pas très bien. Mais qu’avait-il d’autre dans cette maison. Le hall bien sur où j’avais bu, puis une salle à manger sombre et poussiéreuse, même le bois qui avait été utilisé pour faire les meubles de cette pièce semblait mort et prêt à tomber en miette. Avec un sourire je poursuivis rapidement mon exploration vers la vieil cuisine qu’il faudrait penser remettre en état, je n’ouvrais pas les placard à l’odeur je doutais qu’il y est encore des vestiges de nourriture. Je devrais lui laisser mon nom pour qu’il aille en ville se nourrir lui aussi de ce qui lui était nécessaire. Puis après les grandes portes que je franchis, je me retrouvais deux marches plus bas dans un séjour richement décorer de loque. Je crois que personne n’a vécu ici pendant quelques siècles, c’est assez amusant quand on y pense. Enfin, voilà qu’un premier tour de propriétaire a été fait et de nouveau dans le hall je peux sourire devant tout le travail qu’attend mon humain si il veut trouver en ces lieux quelques choses de similaire à son passé. Qu’importe! Je m’approche de lui alors qu’il est toujours sous le choc, et lui susurre à l’oreille...

« Mmmmm.... Je crois que tu vas avoir beaucoup de ménage à faire. Toutes cette poussière, ses déchets de rats et aussi remettre en état la cuisine et le séjour... Enfin pour toi si tu veux vivre dans quelque chose de confortable... Pour te nourrir je te conseille de vendre le reste de ton corps au commerçant de nourriture humaine... À moins que tu me le vends... J’aimerai bien.... »

Je suis peut-être un peu fou, je ne sais pas, mais j’aime lui faire peur, glisser insidieusement ma langue dans son oreille puis prendre entre mes dents son lobe d’oreille lentement pour savourer son gout et son odeur. Délectable.... Vraiment, j’ai fait un bon et beau choix maintenant que je le vois. Je peux même glisser mes mains sur sa peau claire, pas aussi pâle que la mienne, mais quand même douce, tremblerait-il? De froid, de désir ou de dégout?... À moins que cela ne soit de peur! Je ris, et ne va pas plus bas que la ceinture dans mon exploration, je plante ensuite mon regard dans le sien et savoure peut-être un peu trop ses lèvres des yeux. Non, il ne me les a pas encore offert, mais qu’importe je peux être le premier non à les déguster... Je me penche sur son visage et embrasse sa bouche, oui comme ça, ouvre tes jolies lèvres pour ma langue à moins que tu aimes que je dessine les contours de ta si jolie bouche avec ma langue. Tente tu de te dérober à ton maitre? Vilain! Je le gifle seulement pour voir sa joue rougir, je le retiens de tomber et à la place je reprends sa bouche, voilà, tu es un gentil humain qui aime les baisers. Je m’arrête seulement pour rire et regarde l’escalier qui monte en haut. Tiens il y a un étage.

« Allez , tu vas venir avec moi petit humain... Peut-être trouverons nous un meilleur endroit pour ta première fois... »

Je lui prend le bras et je le tire, je le pousse et nous montons les marches, je me fous de lui à ma manière même si je suis plutôt attentif à tous ce qu’il vit comme émotion, à tous ce qu’il prononce comme mot, mais surtout à chaque geste qu’il pose... Voila en haut je trouve la première section étouffé sous un restant de toit complètement tomber. On voit les étoiles et je peux me tourner vers lui et voir son regard pour la première fois. Est-ce que je me trompe où quelque chose en lui dénote quelque chose de plus grand qu’un simple esclave? ... Intéressant.

« As-tu déjà offert ton corps à un amant dis moi? As-tu déjà jouis alors qu’on te baisait encore et encore? Connais-tu les plaisirs de la chaire? »

Je chuchote, je l’attire et de nouveau je le tiens contre moi, l’oblige à reculer au même pas que moi j’avance et je le colle au mur alors que je retourne à cette blessure que je lui ai faite. Le sang ne coule plus et malgré la fatigue qu’une telle marque laisse, je sais qu’il garde encore assez de litre rouge en lui pour apprécier la suite de mon fantasme réveiller. Malgré ma maladie j’ai une force décuplée et je fais de lui ce que je veux ou presque. Il y a deux porte ici, et alors que je parcours son cou et son épaule de baiser je lui retire sa chemise que j’abandonne sur les morceaux de bois et de toiture. Nous rendrons nous jusqu’à une chambre avant que je le fasse mien?

« Tu sais... Là dernière fois que j’ai couché avec quelqu’un c’était avec mon maitre. Je sais ce que tu vas connaitre ce soir. C’est doux... C’est chaud... Mais surtout c’est terriblement bon quand on participe bien. Tu verras mon plaisir sera aussi le tien. Je ne suis pas méchant tu vas voir, je vais te faire connaitre des voluptés encore inconnu et bientôt ton corps tremblera et quémandera encore plus de moi. »

Je ris et je l’entraine sur la première porte et voila que nous entrons dans une grande chambre, devant nous se trouve un lit. Passera-t-il la nuit avec nous sur lui? Je ne sais pas, tous est dans le même état que le reste de la maison. Les draps sont troués et effrités probablement par les mites. Je peux alors me dire que nous avons trouvé notre petit nid douillet pour achevé ce qui me reste de lucidité dans une jouissance aphrodisiaque. Je lui prend sa bouche encore et bientôt je le fais tomber à la renverse sur le lit. Tout un corps pour moi... Cela fait si longtemps! Je crois que je vais perdre ma lucidité à explorer son corps. J’ai l’impression d’être à la place de mon maitre, de me voir moi, et de ne pas me contrôler, comme si cette humain était moi! Je m’étends sur lui et explore son cou, et voilà son torse maintenant que je parcours de mes lèvres, de ma langue, de mes dents, de ma bouche.
 
Revenir en haut
Pavel Mining
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 13

MessagePosté le: Lun 7 Juil - 14:29 (2008)    Sujet du message: Un trou pour un rat avec un rayon de soleil Répondre en citant

Pavel était terrifié pour le vampire, son maître. Tout lui faisait peur en lui son regard sadique et pervers, ses gestes qui ne manquait pas d'être brusque mais en même tant doux. Chaque minute,chaque seconde il appréhendait. Il se demandait ce qu'allait faire son maître ensuite, ce qu'il allait faire de lui. Il était complétement figé sur place fuyant le regard du vampire. Son maître recommença à parler, il sursauta légèrement. Son maître lui dit qu'il devrait faire le ménage qu'il voulait vivre dans une demeure confortable. Il est vrai que pour Pavel qui était issue d'une grande famille de lord, il était choquait par l'état de saleté de cette demeure. De plus il n'avait jamais fait ménage depuis que cette riche famille l'avait adopté, c'était d'autre qui sans charger à sa place. Maintenant il devrait mettre la main à la patte , c'est à dire faire le ménage, faire à manger et aussi rendre service à son maître, accomplissant le moindre de ces désirs. Justement c'était ça qu'il lui faisait le plus peur, qu'elles étaient les désirs de son maître?...il en frissonnait rien qu'en pensant à ça.....

En parlant de ça il sortit de ses pensées pour voir son maître s'approcher de lui et lui mordre l'oreille,enfin juste le lobe mais cela faisait quand même mal, en plus son maître n'y allait pas de main morte. Après avoir mordiller son oreille il s'attaqua à sa bouche. Pavel essaya tant bien que mal de le repousser mais reçut une gifle sur sa joue.Là il ne fit plus rien il se laissait faire comme un pantin ,après tout il n'était que cela en fait. Sentir sa langue sur la sienne tourner à une cadence folle, sa salive se mélanger à la sienne et ses regards qu'il lui lançait, Pavel faillit s'évanouir mais il résista pensant qu'il agraverait la situation si il faisait ça. Puis son maître lui parla de première fois, son coeur ne fit qu'un bond il crut même qu'il allait s'arreter de fonctionner. Son maitre l'emmena en haut puis le jeta sur le lit. Puis iil vint vers lui et la plaque contre le mur.

Non maitre.....Je viens d'une famille d'aristocrate....

Ensuite son maitre lui enlève, promène ses main un peu partout. Pave reste figé comme une poupée.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:36 (2018)    Sujet du message: Un trou pour un rat avec un rayon de soleil

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Hors jeu -> Les archives -> archives rps Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
©2002 Xvblack Template  crée par < Mario
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com