:: Narkissos Dymnos
  -  


 Index du Forum


 Se connecter pour vérifier ses messages privés 

 FAQ   Rechercher   Membres 

 Profil         Connexion 
 
Narkissos Dymnos

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Présentations .. -> Présentations des humains -> Humains validés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dymnos Nárkissos
Humain Lunatique

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2008
Messages: 31
Localisation: Paris, 92
Métier: Cavalier d'Alexandre
Vampire de :: ...
Humain de :: Morten

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 21:59 (2008)    Sujet du message: Narkissos Dymnos Répondre en citant

Nom : Nárkissos


Prénom : Dymnos

Âge : 20 hivers

Sexe : Homme ou Homme ? Bah euh… HommeOrientation : Bisexuel

Origine : Macédonien sous Alexandre le Grand (environ 350 – JC ???)

Humain de : (Quand il vous aura trouvé)

Métier : Soldat en tant que cavalier

=====================

Histoire : (Minimum 15 lignes >> expliquez toute votre enfance, adolescence, ce qui vous a amenez sur Ken'ketsu ou autre >> vive l’imagination)






Je suis né d’une union interdite entre une jeune bourgeoise et un très grand noble : le Roi Philippe lui-même. Ma mère a du me cacher surtout qu’avec la reine Olympias qui est jalouse… Mon enfance a été banale contrairement à celle de mon demi-frère mais j’y reviendrais plu tard.


En effet, j’ai passé tout ma petite enfance chez mon oncle, un autre bourgeois qui avait l’honneur de vivre près du Palais. J’ai appris à lire et à écrire là-bas. J’y vécus seul puisque mon oncle n’a jamais réussit à avoir un enfant. Ma mère, quant à elle, tomba rapidement dans les griffes de la Sorcière. Je n’ai jamais vu le cadavre de ma mère… Je ne sais même pas ce que je ressens envers sa mort : c’est triste, elle était vraiment amoureuse de mon géniteur ; c’est dégueulasse de l’avoir assassiné par jalousie ; mais je ne sais pas trop ce que je dois ressentir : ma mère ne m’a jamais élevé, c’est comme une étrangère…


Mon oncle a ensuite réussi à me trouver un travail au Palais après ma dixième année. J’eu bientôt l’honneur de m’occuper des écuries et de deux chevaux célèbres : le cheval de bataille de mon père et celui de mon demi-frère : Bucéphale. Alexandre, mon demi-frère pour ceux qui ne savent rien à la vie, m’a vite remarqué. En effet, pour lui, j’étais le seul à savoir m’occuper correctement de son étalon. Pauvre Alexandre… Si seulement il savait.

Je travaillais dur pour me faire remarquer par mon père mais ce dernier ne me regardait jamais. Il préférait s’envoyer en l’air avec ses propres écuyers. Les regards, que je souhaitais, étaient aussi exclusivement réservés à Alexandre. Ils parlaient souvent de choses que je ne comprenais jamais. Ils riaient aussi beaucoup malgré la possessivité de la reine. Moi, je restais dans mon coin, à espérer qu’ils viennent, ou au moins, que l’un d’eux vienne me parler… Mais cela n’est jamais arrivé… je m’enfermais alors dans un silence de pierre tombale malgré l’espoir qui restait en moi, continuant à soigner Bucéphale.


Puis mon oncle réussit à me trouver un maître d’arme mais je restais fidèle à Alexandre : matin et soir, même mort d’épuisement, je venais m’occuper de Bucéphale. Pour me remercier, Alexandre me trouva un poste dans son escadron de cavalerie.


Mais le drame arriva. Mon géniteur fut trahi et assassiné par l’un de ses amants. Alexandre devint roi ce jour là… Je voulus le quitter en lui donnant une mauvaise excuse mais il ne voulut rien entendre. Je du rester avec lui. Je restais ainsi avec mon lourd secret, près de lui en tant que fidèle soldat. Je subis alors la pire des douleurs possibles. Je devais le voir couvert de gloire et d’amour, entouré d’amis fidèles et de femmes : ses épouses, des princesses perses, macédoniennes et grecs alors que mon statut de bâtard ne pouvait pas me permettre d’avoir ni esclave ni épouse ni même d’amants… Je vécus cinq ans comme ça, traversant derrière lui mont et montagne, de la Grèce à la Perse toujours fidèle, toujours ignoré…


Mais des évènements étranges commencèrent à arriver. Des rafles étranges se produisaient la nuit dans le camp militaire. Un soir, alors que mon frère dormait paisiblement dans son nouveau Palais perse, à Babylone, une nouvelle rafle se produisit hors de la cité. Des ombres gigantesques fondirent sur nous, pauvres mortels macédoniens et grecs. Une masse sombre s’abattit sur moi.


Je me réveillais étrangement dans une cage, dans un marché bizarre. Le marchand à qui «j’appartenais » me désigna comme une sorte de gladiateur. Depuis, je me bats contre d’autres hommes qui sont dans la même situation que moi. Ils partent tous, soient raides et sur un brancard, soient avec une de ses créatures surhumaines. Et moi… Moi, je reste pour me battre.

Psychologique : (Minimum de 6 lignes >> détaillez bien, c'est très important pour correctement connaître votre personnage)


Je suis plutôt réservé mais je ne suis pas du tout timide. J’ai aussi un très fort caractère lunatique : je peux être mauvais avec une personne que je n’apprécie pas et bon avec les autres. Je suis aussi quelqu’un de très direct. De plus, je n’aime pas qu’on me marche sur les pieds ou qu’on me tienne tête. J’ai aussi le caractère de mon père et celui de mon demi-frère : je suis colérique et il est difficile de me calmer.
Mais derrière ce mauvais caractère, il se trouve que j’ai un cœur doux et que je suis ouvert à beaucoup de chose. Je suis aussi passionné par les chevaux et les serpents.

Physique : (Minimum de 6 lignes et doit correspondre à votre avatar)


Tout d’abord, je suis blond foncé, ce qu’on peut appeler du blond grec. Mes cheveux sont longs comme n’importe quels cheveux macédoniens ou grecs. Ils m’arrivent aux épaules mais j’ai une mèche beaucoup plus longue comme à la mode celte. Mes yeux sont gris comme ceux de mon père et d’Alexandre.
Mon visage est très fin avec une bouche et un nez finement et délicatement dessinés. Mon corps est élancé et imberbe. Je ne suis pas trop musclé mais mes muscles sont un peu dessinés sous ma peau tendre et plutôt pâle pour un macédonien.
Depuis mon arrivée dans ce monde étrange, mon corps est marqué par un tatouage beige-marron qui représente ce que quelques esclaves, dit « chinois » et « japonais », appellent « dragon ». Je suis aussi habillé depuis ma capture d’un pantalon en cuir noir et un manteau de fourrure d’un marron clair. J’ai enfin deux accessoires : un collier en chaîne avec un pendentif rond et deux bracelets en cuir noir que je porte sur mon bras droit.

=====================

Autres : je suis aussi Maël Wolfram  et Tsuki Akuryou


Suggestion :

Code : code bon









FINI     
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Juin - 21:59 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sakki Tsumetai
Administrateur // kurayamis

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 152

MessagePosté le: Mar 24 Juin - 18:49 (2008)    Sujet du message: Narkissos Dymnos Répondre en citant

jolie fiche  
 
elle est validée sans aucun problème  
 
bon jeu  
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:32 (2018)    Sujet du message: Narkissos Dymnos

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Présentations .. -> Présentations des humains -> Humains validés Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
©2002 Xvblack Template  crée par < Mario
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com